9 Conseils pour protéger vos palmiers

Depuis quelques années, deux ravageurs, un Charançon asiatique et un Papillon argentin, constituent la principale menace pour les palmiers.

Le diagnostic est rendu difficile par le mode de vie caché de ces insectes :  bien souvent les premiers symptômes apparaissent plusieurs semaines à plusieurs mois après le début de l'infestation.

9 Conseils pour protéger efficacement vos palmiers et faciliter le diagnostic

Prévenir l’infestation
  • Surveiller régulièrement l’état sanitaire des différents palmiers ;
  • Refuser la plantation des palmiers suspects ;
  • Préférer les sujets de petite taille, pour lesquels l’observation des symptômes est plus accessible ;
  • Éviter de tailler les palmiers en période de vol des adultes (mars à octobre) ;
  • Éviter de causer des blessures aux  palmiers ;
Traiter l'infestation
  • Entourer  les palmiers d’une toile anti-insecte pour emprisonner le papillon dans l’attente de la confirmation de la contamination ;
  • Faire confirmer le diagnostic par un professionnel, car des confusions sont possibles ;
  • Faire intervenir rapidement un professionnel pour donner plus de chance au palmier et éviter la contamination des palmiers voisins ;
Agir après l’infestation
  • Faire procéder à des traitements préventifs des palmiers sensibles.


Pour en savoir plus sur la protection des palmiers

Paysandisia archon papillon palmivore Rhynchophorus ferrugineus CRP Palmier